21. Braud-Margaux: comment franchir la Garonne (25 km)

Sur le chemin de St Jacques de Compostelle – via Turonensis (voie de Tours)

J’ai pris un coup de vieux en Gironde. Un coup de massue derrière la tête, bien sur les cervicales. L’eau était saumâtre et l’air si lourd. Je suffoquais. Avant ca, j’ai marché quinze kilomètres le long de la départementale depuis le camping de Braud et Saint Louis jusqu’au port de Blaye.
image
Déjeuné dans un restaurant sans goût ni couleur le long de la route. Mal dormi à cause des orages qui pleuvaient sur mon mobile-home la nuit. J’ai rencontré personne mais on m’a klaxonnée sept fois. Sur la route, j’ai vu un castor et un furet écrasés. Au loin, la centrale nucléaire de Blaye.
image
J’ai pris le ferry pour traverser l’estuaire de la Garonne entre Blaye et Lamarque. Il y avait pas mal de pélerins à mes côtés mais je ne leur ai pas parlé. Des motards aussi, et des camping-caristes anglais et belges. La vue sur l’estuaire fait plaisir. Une petite croisière pour 2,70€, je reviendrai.
image
Après le bateau, j’ai traversé les marais un peu pressée. Un monsieur m’a téléphoné en m’affirmant que j’étais recrutée en apprentissage chez RFI. Je lui ai dit que c’était faux parce que je n’avais passé aucun entretien, parlé à personne. On s’est pas très bien compris. Il doit me rappeler lundi.
image
Dans la forêt marécageuse, le pont était effondré et j’ai pataugé dans la boue. Des dizaines de moustiques m’ont attaquée au même moment. J’ai du courir deux kilomètres pour m’en débarrasser. Parfois, je les écrasais avec ma paume de main mais ils revenaient à la charge. Je me suis perdue et j’ai du reprendre la départementale pour rejoindre Margaux, mon étape du soir. Mon genou gauche a failli lâcher. A la supérette, la patronne m’a demandé  si « je n’avais pas peur » de faire le chemin, de faire du stop, etc. Elle m’a demandé : « Vous êtes toute seule ? ». Et sans attendre ma réponse : « Nooooonnnn ».
image
L’arrivée dans le Médoc est belle. Des vignes à perte de vue. « Pas très pratique pour se cacher pour faire pipi, elles sont toutes alignées », a remarqué une de mes hôtes. Moi, ca me dérange pas. Arrivée au gite de Margaux, je me suis déshabillée et un monsieur m’a vue toute nue sortir des toilettes. A peine gênée, l’adulte. 22 ans.

M.A.
Vendredi 24 juin 2016

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s