SOS, piscines à l’abandon

vue concept 2

Piscines vétustes, travaux en retard, fermetures inopinées… La métropole lilloise (plus d’un million d’habitants) compte une trentaine de piscines, pour beaucoup construites dans les années 1970. Aucune n’a été rénovée depuis. Les communes envisagent le renouvellement de leur parc de piscines avec réticence, devant l’ampleur du chantier.

La piscine de Fives multiplie les fermetures depuis un mois : huit fois au cours du mois d’octobre ses portes sont restées closes. Les familles ont été renvoyées chez elles par l’agent d’accueil sans explication. En cause selon Antony Gautier, adjoint au maire chargé des sports, “le régulateur de chlore, pourtant vieux de trois ans seulement, qui fait des siennes”.

Fives, Marx-Dormoy, La Madeleine :

les piscines de la métropole dans la tourmente

Ouverte dans les années 1970, la piscine de Fives offre le seul créneau bébé nageurs de Lille. Malgré les problèmes techniques, nombreux sont les Lillois à en profiter. Sa fermeture est évoquée depuis une dizaine d’années. Sur l’ancien site industriel Fives-Cail-Babcock (FCB) actuellement en réhabilitation, une nouvelle piscine intercommunale doit être construite. Mais aucune échéance n’a encore été fixée par la mairie de Lille.

Du côté de Marx-Dormoy, pas de surprise. L’état de la piscine “olympique” de la métropole lilloise suscite l’ironie de certains internautes :

La piscine olympique de la métropole lilloise est “vétuste”, dixit l’entraîneur de natation Philippe Todoskoff. Elle a ouvert en 1972. Surfréquentée, la piscine Marx-Dormoy voit tous ses projets de rénovation tomber à l’eau. A l’image du plan de rénovation et d’extension voté en 2011 : quatre ans plus tard, il est abandonné. La métropole européenne de Lille (MEL) estime qu’il faudrait investir 38 millions d’euros pour rénover Marx-Dormoy. Selon Philippe Todoskoff, “dans le budget de la mairie, il n’y a pas de marge pour l’entretien des piscines. A Marx-Dormoy, les équipements ont fermé un à un”. A présent, l’entraîneur craint que la mairie de Lille ne veuille “raser” sa piscine.

A La Madeleine, cinq mois de travaux ont été nécessaires pour résoudre le problème de bactéries dans l’eau des sanitaires. Après les travaux de tuyauterie et une nouvelle analyse de l’eau des douches, l’Agence régionale de santé (ARS) a donné son feu vert pour rouvrir la piscine en octobre. La ville de La Madeleine a perdu 120 000 euros dans l’affaire.

Roubaix, Lille-Sud :

de rares initiatives

A Roubaix, la piscine Danielle Lesaffre sera rénovée, c’est officiel. L’élu Grégory Wanlin annonce le début des travaux pour juillet 2016 : “Dix millions d’euros sont nécessaires pour remettre aux normes d’économie d’énergie cette vraie passoire thermique.

Les employées de la piscine Maryse et Michèle se souviennent : “Ça fait trois, quatre ans que la mairie reporte la rénovation. La piscine va fermer pendant dix-huit mois pour les travaux. On ne sait pas où on sera affectées pendant.” Et les clients, les enfants ? Où vont-ils apprendre à nager ? “Ils seront redispatchés sur les piscines des Trois-villes, Thalassa, Baudelaire et de l’EDHEC”, répond Grégory Wanlin.

L’exception lilloise

A la rentrée 2015, coup de théâtre ! La mairie de Lille annonce l’ouverture d’un nouveau centre aquatique à Lille-Sud. Les habitants du quartier populaire sont invités à choisir le nom de la future piscine. Sur le groupe Facebook Générations Biscottes, Hélène Fontaine propose le nom d’un de ses voisins éducateur sportif dans le quartier, décédé subitement en décembre 2014. Elle est l’une des dernières personnes à avoir vu Michel Devys avant son décès : “C’était un coeur sur jambes. Il était l’emblème du quartier.”

micheldevysDepuis, les habitants du quartier se sont mobilisés en faveur du nom de Michel Devys. La décision de la mairie de Lille n’a pas été encore été rendue. Malgré des retards dans les travaux, la nouvelle piscine doit ouvrir courant 2016. L’ancienne piscine Tournesol de Lille-Sud fermera quant à elle en décembre 2015. Elle sera “probablement démolie”, selon Nathalie, une des maîtres-nageurs. “Elle est vétuste. Quand il pleut dehors, il pleut à l’intérieur, explique la fonctionnaire. Un casier sur trois fonctionne.” En remplaçant la piscine de Lille-Sud, la mairie de Lille pare au plus urgent.

Seule La Piscine de Roubaix tire son épingle du jeu. L’excuse “Ce week-end, j’peux pas ! J’ai piscine !” fait mouche au musée d’Art et d’Industrie, installé dans l’ancienne piscine art déco de Roubaix. Il y a quinze ans, elle a été rénovée en musée. Plus de deux cents mille personnes s’y pressent chaque année et narguent les nageurs, les vrais.

M.A.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s